Mis à jour : 2020-10-29 20:16:49 (heure de Paris).

Avertissement

Ces analyses sont produites en temps réel à partir des sources de données officielles ouvertes à tous sur la pandémie de Covid-19 liée au coronavirus SARS-CoV-2 en 2019-2020. Elles s’appuient sur Worldometer, santé publique France et covid19-fr. En aucun cas les analyses ne doivent être prises comme des encouragements à ne pas respecter les injonctions gouvernementales : la santé publique est une affaire de réaction coordonnée, personne ne peut se permettre de réagir en fonction de sa petite interprétation.

Plus généralement, les commentaires n’engagent que moi (Corentin Barbu), et encore. Les codes sont disponibles sur bitbucket et les corrections et suggestions sont bienvenues sur cette plateforme. Dans un soucis de transparence, les anciennes versions de ce document sont disponibles.

Chiffres internationaux

Voir les courbes pour tous les pays du monde d’après le centre européen de contrôle des maladies

Nombre de morts

Avant confinement (points sur la courbe) la croissance du nombre de morts est à peu près une droite en échelle exponentielle (les ronds indiquent les dates de confinement) :

Double-cliquer sur un pays pour le voir seul Cliquer sur un pays pour l’ajouter/le retirer

En échelle logarithmique, la croissance est au début une droite. Le taux de croissance au départ de l’épidémie (Nombre de cas aujourd’hui divisé par le nombre de cas hier) est de l’ordre de 1.2 par jour, soit une multiplication par 6 des cas (ou des morts, au moins en début d’épidémie) en 10 jours.

Comparer différents pays est un préalable nécessaire pour identifier de bons exemples à suivre et avoir une idée du risque encouru. Pour cela, il faut d’abord prendre en compte la taille de la population. On peut donc rapporter le nombre de morts à la taille de la population, ce qui se corrige facilement :

Il est aussi nécessaire de prendre en compte le moment où l’épidémie a démarrée (arbitrairement ici, dépassement d’une fraction de morts dans la population):

Enfin, il faut prendre en compte l’effet de la structure d’âge (pyramide des ages) des différentes pays car le taux de mortalité est très différent suivant l’âge. Pour cela, on rapporte le nombre de morts à la population totale multipliée par le facteur de risque lié à l’age.